Japon 10 - Tokyo - Partie 1 sur 2

July 10, 2017

Osaka

 

Avant de commencer l'article sur Tokyo, je souhaiterais parler de notre très court passage à Osaka. Nous y sommes allés pour passer une nuit. L'avion étant réellement moins cher que le Shinkansen maintenant que nous n'avons plus notre précieux sésame (le JR Pass), il était pour nous nécessaire de nous y rendre car Kyoto n'a pas d'aéroport !

 

Nous profiterons de ce court passage pour aller rencontrer Ludovic, un copain français de la sœur de Valentine, qui y habite depuis plusieurs années & avec qui nous passerons une super soirée ! Merci beaucoup pour ce moment Ludo ! Puis nous partirons direction Tokyo, le lendemain matin.

 

 

Tokyo

La voici la mégalopole du Japon… Les photos prises depuis les derniers étages des tours jumelles de Shinjuku parlent d’elles-mêmes (il s’agit de la mairie de Tokyo).

 

Gigantesque, affolant, fou… autant de termes qui nous sont  venus à l’esprit en voyant cet amoncellement d’habitations construites par les êtres humains s’entassant dans les villes.  Et pourtant nous sommes au Japon… tout est propre, bien rangé mais la place vient à manquer ! C’est pas fou ça ?

Nous poserons nos valises ici pour une semaine !

 

 

Les rues de Tokyo

 

Nous passerons beaucoup de temps à marcher, prendre le métro et sillonner entre les buildings. Pour ceux qui sont déjà allé à Tokyo, il n’est pas nécessaire de dire qu’acheter une carte de métro pour le temps où nous y sommes est quasi vital… 24, 48 ou 72h. L’investissement (un peu onéreux) est rapidement rentabilisé si vous visitez la ville.

 

Nous nous ferons donc un grand bain de béton, de verre & d’acier avec des bâtiments de toutes les hauteurs et tous les styles !

 On verra des choses étranges tout de même ! La photo ci-dessous est un exemple…

 

 

Le musée du Sumo & le quartier Ryogoku

 

Spéciale dédicace à mes acolytes du jeu Street Fighter : « J’ai rencontré Honda ! »

 

Bon d’accord, ce n’est pas vrai… Plus sérieusement, nous avons rapidement visité ce petit musée très intéressant pour s’imprégner de l’univers des sumotoris où tout est écrit en japonais mais où les photos parlent d’elles-mêmes… Dommage que nous n’ayons pas eu le droit d’en prendre à l’intérieur.

En voici tout de même une tirée d'internet

Ryogoku est le quartier où toute effervescence autour de cette « religion » se concentre. Je parle de religion car les japonais (essentiellement les personnes au dessus de 40 ans) sont réellement friands de ce sport. Les équipes de lutteurs vivent ici une bonne partie de l'année, entre les entraînements dans les écuries et les tournois nationaux.

 

Ainsi Kokugikan, la plus grande arène du pays et bâtiment emblématique de ce quartier, accueille chaque année la compétition en janvier, mai et septembre. Il est assez drôle de voir à quelle vitesse les billets sont vendus et qu’assister aux combats (surtout ceux de fin de journée qui sont les phases finales du tournoi) est au final assez cher !

 

Le vainqueur de plusieurs tournois de tirage de slips (petite blague… n’y voyez aucune offense) est promu au rang d’Ozeki par délibération de juris puis s’il excelle réellement dans plusieurs tournois sur une année et est jugé moralement digne, il peut recevoir le titre suprême de Yokozuna. Les yokozuna étant considérés comme les rikishis (nom donnés aux combattants sumo car sumotori n’existe pas au Japon…) les plus proches des dieux, voire parfois comme des demi-dieux.  Le Yokozuna — qui ouvre les journées de combat par une cérémonie spéciale — préserve son titre à vie et ne pourra régresser dans les classements. Néanmoins, si ses résultats deviennent indignes d'un Yokozuna, l'usage lui imposera de se retirer du monde du sumo.

(images tirées d'internet ci-dessous)

 Voici Kisenosato, le dernier Yokozuna (72ème) et le premier Yokozuna japonais depuis 1998 !

Voilà pour un monde méconnu chez nous mais très intéressant à découvrir ! N’ayant pas pu anticiper notre passage à ce moment de l’année, nous n’avons pas pu voir de combat de sumo…

 

 

Le marché aux poissons de Tsukiji

 

Là encore, les photos étaient interdites… simplement car les nombreux touristes s’y rendant passaient leur temps à perturber le bon fonctionnement du marché avec les flashs, touchaient les poissons et perturbaient globalement les déplacements des marchands & acheteurs ! A tel point que plusieurs fois, la zone aux enchères a été fermée et est maintenant extrêmement restreinte en nombre de visiteurs pendant la période de négociation, en particulier pour la vente des thons rouges.

Nous nous rendrons cependant compte de l’effervescence qu’il peut y avoir et surtout de la taille des poissons négociés ici… dommage que nous n’ayons pas pu prendre de photos ^^ ! (images tirées d'internet)

 

 

Le temple Senso-ji

 

C'est le plus vieux temple de la capitale japonaise ; il est dédié à la déesse bodhisattva Kannon.  Nous y passerons quelques heures à se balader dans le quartier.

 

 

Le sanctuaire Meiji & Le parc Yoyogi

 

Nous visiterons rapidement ce temple shintoïste dédié aux âmes divines de l'Empereur Meiji mort en 1912 et de sa femme. Le sanctuaire est construit au milieu d'un parc où nous nous baladerons pendant un moment avant de rejoindre le parc Yoyogi.

 Ah si... ils aiment bien boire un petit coup les moines shintoïstes !

Le parc Yoyogi dissocié du sanctuaire est un lieu incontournable de Tokyo les week-ends. C'est le lieu où les familles (surtout de gaïjins... les étrangers en japonais) viennent en famille pique-niquer et où la jeunesse de Tokyo vient déguisée en Cosplay le dimanche (voir l'article dans la partie 2 sur Akihabara). Y étant en semaine, nous ne verrons pas ces défilés de costumes mais nous aurons droit à pas mal d'enfants et passerons un bon moment tranquille dans ce parc.

 Et ferons même une rencontre surprenante en pleine ville !

 

 

Les jardins du palais impérial de Tokyo

 

Nous ne parlerons pas de la résidence de l’empereur dans notre article sur Tokyo car tout simplement, elle n’est pas visitable !

Cependant dans notre cas de figure, nous avons pu nous rabattre sur les jardins comme la plupart des touristes (Certaines autres parties pouvant être visitées mais selon certaines conditions & contraintes donc nous ne nous ferons pas les démarches n’ayant pas le temps suffisant.

Voici quelques photos de notre balade dans les jardins qui sont dans l’enceinte fortifiée entourée de douves au cœur de la ville de Tokyo.

La photo ci-dessus & celle en dessous sont celles de la salle de concert privée de l'empereur du Japon. " Tiens je ferais bien venir mon orchestre personnel ! "

Julien ! Tu ne veux pas quitter ton job pour aller au Japon ? Travailler pour l'empereur, ça a une certaine classe non ?

 

Fin de la partie 1...

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche