Japon 5 – Yamadera & Nagano

May 30, 2017

Yama-dera

Laissez moi vous raconter l’histoire de ce lieu… Déjà, selon un espagnol, il y a du bois. Sinon, c’est l’histoire d’un temple de la Montagne qui s’appelle Yama-dera qui veut dire en langage japonais « temple de le montagne »… voilà… j’ai tout dit. C’était bien hein ?

Je plaisante évidemment mais mon histoire loufoque est à l’image de ce que fut notre passage dans ce village de Yamagata où nous avons visité Yama-dera : étrange & très rapide ! 2h top chrono !

En fait, le problème c'est que nous avions commencé la journée en prenant le train dans la mauvais sens à Tsuruoka, sachant qu'il y avait 3 autres trains à prendre ensuite, ça complique un peu la chose. Du coup au lieu d'arriver à 11h à Yamagata pour avoir 4h et visiter tranquillement, nous sommes arrivés à 13h et nous avions donc finalement peu de temps pour gravir la colline où culminent, à 248m, les temples. (pff ça va être dur comme dénivelé  ^^). C'est donc ici que pendant plusieurs siècles à partir de 860, les moines bouddhistes ont construits une quarantaine de  bâtiments (temples & autres) le longs des pentes raides de cette colline.

 

Nous commencerons notre visite par nous "perdre" dans les ruelles du village avant de trouver la bonne porte pour accéder au chemin qui permet de grimper. (attention, la suite est un enchainement de blagues mais nous n'avions rien à en dire en fait donc autant rendre cela drôle...)

 Ah si, voici le Torii !! C'est b... euh c'est pas shintoïste normalement un Torii ?

Donc avant de commencer à grimper, nous ferons une petite révérence à Bouddha heureux et ses acolytes..

Essaierons de comprendre à quoi sert l'autel/échoppe Disney/Ghibli juste à côté...

Puis retrouverons Bouddha papa et ses enfants tout nus qui veulent le collier de bonbons qu'il a dans la main...

Tout cela devant les yeux de deux voyageurs que cela laissait de bronze...

Nous passerons devant la "cloche qui sert à rien"... oui... je confirme qu'une cloche posée au sol ne sert à rien... essayez donc pour voir.

Et nous entamerons enfin la montée !

Vous ne le voyez pas sur les photos car nous avons tenté d'en prendre le moins possible en photo mais le site était envahis par des classes entières (des collégiens, on suppose). Ils venaient essentiellement pour courir dans les escaliers jusqu'au sommet un peu comme une séance de sport dans un lieu religieux... Oui, quand je vous dis que notre passage était spécial.

 

Tiens pour ne pas me contredire, on a aussi eu la chance de voir Bouddha avant qu'il aille à la douche...alors c'est qui qui débloque ?

Puis un autel pour vénérer les bouddhas vamps... et Winnie l'ourson...

Je vous jure, nous n'avions pris aucune substance illicite avant d'y aller !! Mais redevenons un peu plus sérieux... Voici les photos de la montée et des vues !

Et nous redescendrons en courant, apeurés par toute cette folie avant qu'elle nous atteigne réellement !!!

Et nous repartirons de Yamagata après avoir traversé le joli jardin...

 ... du moine qui fait jaillir de l'eau de son bol ! Ils sont trop forts ces japonais.

Nous reprendrons donc le train et partirons direction Nagano !

 

 

Nagano

Pour certains, ce nom dira quelque chose... Pour d'autres, c'est sûr qu'il dit quelque chose !!! Non mais comment ne pas connaitre la ville des JO d'hiver de 1998 ? Mis à part cela, la renommée de cette ville de 376 000 habitants est essentiellement locale.

Nous ferons donc à nouveau un passage éclair pour visiter cette ville comme pour les autres. La seule journée que nous passerons sur place sera agrémentée d'une randonnée et de la visite du parc du temple principal de la ville : Zenko-ji.

 

 

La randonnée

 

A vrai dire, cette balade était relativement compliquée à trouver même si sur les cartes cela paraissait facile. Il nous aura fallut marcher un bon moment sur la route.

puis à travers un cimetière & un temple,

et enfin pouvoir accéder au chemin dans la forêt

Sur le chemin du retour (il se faisait déjà tard), nous passerons par le parc autour du Temple de la ville. Si tout était fermé et donc nous ne pouvions pas le visiter, nous profiterons tout de même de la vue de ce temple avec une très jolie lumière tamisée de fin de journée (mais difficile à rendre sur les photos...).

 

L'histoire de ce temple bouddhiste est relativement intéressante. Érigé au VIIème siècle, il resta 12 siècles isolé jusqu'à ce que la ville se construise dans sa périphérie en 1897 !!!  Il ne s'y passa pas de faits marquant pendant plusieurs siècle mais il sera utilisé comme base militaire pendant l'ère Sengoku par un puissant chef de guerre du nom de Uesugi Kenshin puis retrouvera son utilité première par la suite. Il a la particularité de contenir une statue de Bouddha que personne ne peut voir (pas même le prêtre principal).

 

Plus récemment, il se dénotera en voyant ses prêtres refuser de servir de point de relais pour la flamme olympique des JO de Pekin (2008) en solidarité pour les tibétains comme dans de nombreux endroits du globe. Il fut vandalisés quelques jours plus tard... Lien avec les chinois ?

 

Mais voilà, retour à la visite

C'est après cette visite que nous passerons notre dernière nuit à Nagano avant de continuer notre découverte de l'île de Honshu. Suite dans le prochain épisode !

 

 

La rubrique "ils sont fous ces japonais & c'est pour ça qu'on les aime"

 

Les plaques d'égouts

Voici un bon moyen d'expression ! Pourquoi ne pas peindre nos bouches d'égouts ?

 

Les distributeurs de porte-bonheur

Oui... je sais la religion est un business, en voici la preuve ;-)

 

Les origamis

Oui, cet "art" du pliage est très connu chez nous mais c'est toujours un plaisir de voir ce que les japonais en font ;-). (ici l'exemple le plus connu et le plus simple des "grues", utilisé pour l'initiation de cet art.)

ou de jolies fleurs

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload