Arequipa & Le Canyon del Colca

October 12, 2016

Comme vous l'avez lu dans le post précédent, suite à nos pépins physiques nous avons dû revoir nos plans. C'est pour cela qu'au lieu d'aller à Cuzco tout de suite, nous ferons le choix d'aller à Arequipa - La cité blanche comme l'appelle les péruviens. Cette fois-ci, nous prendrons une compagnie locale pour quitter Abancay & rejoindre Cuzco pour ensuite prendre un bus de nuit pour rejoindre Arequipa...  

Les bus des compagnies locales sont moins chères donc moins confortables mais quand on a le temps et qu'on veut voyager de jour, c'est sympa à faire :

- pour les paysages (évidemment)

- pour les arrêts improbables que marque le chauffeur pour récupérer une marchande de friandises au milieu de nulle part qu'il redéposera plus loin... ou tout simplement prendre quelqu'un sur la route. 

 

Nous arriverons donc à Arequipa le matin après une nuit dans le bus. Je regrette de ne pas l'avoir pris en photo mais nous nous sommes fait prendre en taxi à la sortie de la gare routière par un papi qui avait ses gants de pilote de course, avait décoré son intérieur de voiture en mode "sport" et comme touche finale, les lunettes de soleil Rayban pour conduire... La classe quoi ! En même temps, il roulait à 30 km/h...

 

A peine arrivé à l'hôtel, nous laisserons nos sacs pour aller prendre un petit dèj sur la place d'armes d'Arequipa.. Je vous laisse juger...

Bon, le petit déj aura été quelconque & cher (tout est relatif...3,5€) mais la vue sympa ^^.  Et point surprenant, nous serons témoin d'un phénomène assez rare de parhélie du soleil qui forme un arc en ciel circulaire tout autour du soleil. (en me renseignant un peu, il s'agit en fait d'une diffraction causée par une fine couche de cristaux formés en altitude avec un angle visiblement particulier de 22°... Je n'en dirais pas plus car je ne suis pas un expert et pas sûr non plus de ce que je dis complètement.) Par contre, si vous ne savez pas ce qu'est la diffraction, allez voir la pochette de l'album de Pink Floyd " Dark side of the moon" ...

 

Et maintenant le programme! Que pouvions nous faire ici avec les contraintes que nous avions... Pas de randos possibles, pas trop de marche en ville... bref on va se mettre en mode "touriste" pour les prochains jours.

 

1 - La ville

 

A- La visite du Museo Santuarios Andinos.

 

J'avoue habituellement, je ne suis pas un fan de musée mais celui-ci a retenu notre attention car il renferme la plus célébre Momie Andine "Juanita" appellée aussi "la princesse des glaces". La visite de ce musée a été passionnante et suffisamment courte pour que je ne commence pas à râler. La visite commence par un film présentant les rituels de sacrifices humains lors la période INCA pour apaiser les esprits (surtout ceux de la montagne - les APUS).  A cette période, les phénomènes physiques étaient encore souvent rattachés à la colère des Dieux. De ce fait, les éruptions volcaniques étaient souvent synonyme de sacrifice pour apaiser les Dieux de la Montagne. C'est là toute la base de l'histoire de "Juanita" qui est née pour être sacrifiée... Oui ça parait horrible mais depuis son enfance, elle savait qu'elle allait devoir mourir pour son peuple & était depuis sa mise au monde traitée comme "une membre particulière de la société Inca" (un peu comme une noble... d'ailleurs elle ne peut qu'être issue de la noblesse!) car par son sacrifice, elle attendra le statut de déesse. 

 

Il s'agit de la momie d'un membre Inca la mieux conservée puisqu'à ce jour elle a encore ses cheveux, de la peau et plusieurs éléments rares pour une momie puisque souvent abimés par les milieux où ils se trouvent enfouies. Mais là, ils l'ont retrouvée à la cime (6 380 mètres d’altitude) du Nevada Ampato dans une calotte glaciaire après la fonte de celle-ci suite aux éruptions du Volcans d'à côté.

 

Je pourrai encore en écrire plus long car j'ai trouvé cette visite passionnante et vous la recommande si vous allez à Arequipa mais là on va essayer de synthétiser l'article ^^.

 

 La photo n'est pas de moi car on avait pas le droit aux photos...

 

B - La visite de la ville.

 

Je ne vais pas m'étendre sur le sujet non plus mais nous avons vu quelques petits coins insolites & sympa. Nous retiendrons la banque BBVA... qui est juste dans un bâtiment magnifique.. Voilà à quoi sert l'argent des péruviens : 

 

Sinon, Arequipa est la deuxième ville du pays. Nichée à 2300m d'altitude, elle dénote des autres villes par son influence plus européenne avec des touches anglaises & française. Après l'invasion espagnole, les deux autres pays cités ont effectivement apportés leur savoir faire dans cette ville qui a grandement gardé ce passage dans ses bâtiments. Le centre historique d'Arequipa est classé au patrimoine mondiale de l'Unesco... rien que ça. Pour ce qui est de son "surnom" (la ville blanche) c'est essentiellement dû au fait que les bâtiments comme celui présenté en photo au dessous sont réalisés à base de pierres de lave blanche provenant des Volcans aux alentours (dont certains sont encore actifs.)

 

Pour  revenir à nos tribulations, nous avons donc flâné en ville pour voir certains petits coins sympa ou alors permettre à Valentine de faire sa première photo "attrape-touriste"!!! (remarquez l'enthousiasme contraire entre nos deux demoiselles...)

 

 

C - le Monaterio Santa Catalina.

 

Je m'excuse par avance pour l'explication de ce couvent mais je vais pomper le routard.... J'ai un peu la flemme sur le coup. Véritable ville dans la ville, ce couvent dominicain fondé en 1579 a traversé depuis une histoire captivante : ouvert par une riche veuve, les nonnes qui y habitaient jouissaient d’une liberté totale et vivaient comme des mondaines, jusqu’en 1870, année ou ces libertés furent supprimées et qu’il devint impossible de savoir ce qui se tramait derrière ces hautes parois... Ouvert au public depuis les années 1970, ses murs peints de douces teintes oranges et bleues abritent plus de 400 fresques et peintures.

 

Allez, j'en rajoute un peu... Cette visite est une des visites phare de la ville et il s'agit surtout du plus grand monastère au monde. Comme indiqué, le site est immense & l'histoire associée intéressante (sans non plus être selon moi, réellement différente des histoires de nos monastères). Il est intéressant de noter cette autarcie dans laquelle vivaient les nonnes & les différentes étapes à franchir pour être une nonne "libre" comme le cite le routard. En effet les "novices" devaient jurer dévotion complète avant d'avoir leur propre maison avec servantes et donc prononcer leurs voeux définitifs. Avant cela, elles devaient "réfléchir" si elles voulaient cela en restant "cloîtrées" chez elles (dans leur chambre) pendant une période allant de quelques mois jusqu'à 7 ans... avec voeu de silence évidemment & interdiction d'interaction sociale quelqu'elle soit... sauf un petit parloir pour la famille où elle pouvait parler seulement en présence d'une autre soeur... et cela que peu de fois par an... Et en plus, c'était une des seules interaction avec une autre soeur...

 

Aujourd'hui le nombre de nonnes à très grandement diminué et elles ont beaucoup moins de contraintes & accès à la modernité... Mais restent tout de même à l'écart évidemment de la horde de touristes!

 

Le couvent est un peu cher mais après, au delà de l'histoire, le site veut le déplacement rien que pour la beauté des lieux. Voici quelques photos :

 

 

J'en fini avec cette partie pour laisser place à celle sur notre activité "phare" pour notre passage à Arequipa, le Canyon del Colca!

 

II - Le Canyon del Colca.

 

Ce canyon est considéré comme le deuxième canyon le plus profond du monde (3400m). Le premier canyon étant situé... juste à côté au Pérou (Le canyon de Cotahuasi - 3535m). Il se découpe en 2 parties, la vallée & le Canyon à proprement parlé.

 

Malheureusement pour nous, comme vous pouvez vous en douter, c'est le refuge parfait pour faire des treks... La cheville de Valentine étant toujours douloureuse nous ne prendrons pas le risque de faire une rando de plusieurs jours... Du coup comment faire? Et bien serrer les dents & chercher un bus à touriste pour faire une visite guidée pour pas trop cher, qui nous permettrait de voir le canyon.

 

Nous retiendrons l'agence CEVITUR après avoir fait moultes agences pour avoir un prix dans nos cordes. Fatigués, nous choisirons un tour de 2 jours + 1 nuit dans le canyon pour 110 soles chacun (env 30€)... Je sais vous allez dire que c'est pas cher mais bon on doit tenir 1 an et on a pas un budget à rallonge à moins que vous vouliez nous sponsoriser ^^!!!!

 

Du coup, nous voilà montés dans le bus et enfin le départ avec notre charmante speakerine qui nous servira des "my friends" (mes amis) dans toutes ses phrases... Mes poils ont commencé à se hérisser au bout d'1h sachant que nous avions plusieurs heures de routes pour atteindre le canyon.  

 

Cependant, les paysages étaient magnifiques :

 

 Nous nous sommes évidemment arrêtés dans tous les endroits apprêtés pour les touristes... 

 

 Vu que c'est pas mon truc, je trouverai des occupations en faisant des grimaces avec les petites du coin ^^.

 

Le trajet sera aussi l'occasion de voir 3 races parmis les 4 races de camélidés du Pérou, les Vigognes, les Lamas & les Alpagas. 

 

Les Vigognes (race à la laine la plus fine & chère...), étant la race la plus sauvage, ne se laisseront pas approcher. (c'est une espèce protégée... heureusement)

 

 Par contre, nous nous sommes bien marrés avec les Lamas & les Alpagas :

"Tiens, voilà des touristes!!"

"Arrrhhhh, nannnnn, j'ai pas fini ma nuit..."

"oh qu'il est mignon!!! (Dixit Val)

"pfff, elle va me lâcher..."

"Ouah t'as vu la nanalpaga là-bas!!!!" (dixit les jumeaux...)

"pourquoi il me laisse pas me réveiller peinard, l'autre là?"

 "Bon les enfants, c'est fini là!!" (Dixit Sage Lama)

 

Pardon, j'ai craqué... je me reprend. Nous voilà donc presque arrivés au Canyon et surtout dans la ville principale à une des entrées du Canyon, la ville de Chivay. Chose amusante, j'avais entendu deux allemends se plaindre dès le premier arrêt car on ne leur avait pas dit qu'ils voyageraient dans un groupe aussi nombreux (22 personnes)... Du coup, j'ai discuté avec eux car ça me gonflait un peu aussi.  La speakerine nous annonce (à tous ses "friends") que nous allons nous arrêter à Chivay, qu'on aurait quartier libre après s'être posé à l'hôtel et qu'il y aurait une "activité"... Chivay étant une relativement grosse ville pour le canyon, je m'attendais au pire.

 

Le sort étant cependant très joueur, à quelques km de Chivay, le bus s'arrête & la speakerine nous appelle Val, moi & les deux allemands et nous dit :" Vous prenez le minibus ici & vous partez..." euh... ok, cool!!!

 

Et donc à notre grande surprise, nous voilà parti plus profond dans la vallée du Canyon pour le village de Yanque. On nous déposera dans un petit hôtel où à notre grand bonheur nous serons les seuls clients (Jan, Sven, Val & Moi) et nous aurons notre guide pour la journée, qui sera aussi notre cuistot!! Au programme, Balade dans les jardins Incas & pré-Incas de la vallée, visite des ruines d'Uyo Uyo et baignade dans les sources chaudes. (On ne s'en lasse pas)!

 

l'auberge :

 

 La petite rando...non ne pleurez pas devant les paysages, svp...

 Les ruines :

Les explications des ruines (pour réviser son espagnol ou l'apprendre comme moi ^^):